États-Unis : une aide au logement accessible aux seuls descendants d'opprimés noirs

La ville d’Evanston, dans la banlieue de Chicago, vient de mettre en place un fonds de réparation pour financer le logement des descendants de personnes noires discriminées entre 1919 et 1969.


© Observatoire de la déconstruction


Traditionnellement, les aides au logement, comme les aides sociales, sont octroyées en fonction de la situation et des difficultés personnelles que rencontrent leurs allocataires. Ce ne sera pas le cas de ce dispositif, puisque pour être admissibles à cette aide, les services de la ville n’étudieront pas la situation actuelle et personnelle des demandeurs, mais celles de leurs aïeux vivant à Evanston entre 1919 et 1969. Seuls les descendants de personnes noires ayant vécu et subi des discriminations au siècle dernier pourront hériter du droit à l’accès à cette aide au logement.


Les élus à l’origine de cette mesure espèrent que d’autres villes suivront. Cette politique de

« réparation » répond, notamment, aux demandes de « réparations financières » pour les descendants des victimes de l’esclavage et de discriminations portées par le mouvement Black Lives Matter.


Ce fonds sera financé grâce au revenu généré par la taxe sur la marijuana.

57 vues0 commentaire

Aidez nous à financer nos actions et nos travaux

en toute indépendance