top of page

Les "dix petits négres" d'Agatha Christie débaptisés.




Cette fois, les militants de la « Cancel Culture » n’auront même pas eu à lancer leurs attaques sur les réseaux sociaux pour obtenir l’amputation du titre du chef d’oeuvre d’Agatha Christie : les dix petits nègres.


James Prichard, l’arrière-petit-fils de la romancière, n’a pas hésité à sacrifier l’intégrité de l’oeuvre de son aïeule sur l’autel d’un « politiquement correct » étouffant. Selon lui, c’est pour ne « blesser » personne qu’il a choisi de débaptiser ce best-seller de la littérature policière qui désormais s’intitulera « ils étaient dix. »


Ne blesser personne ? C’est vite dit ! Les 100 millions de lecteurs de ce roman pourraient légitimement se sentir insulter par cette décision qui laisse entendre qu’ils ont cautionné une forme de racisme.


sources




112 vues0 commentaire

Comments


Aidez nous à financer nos actions et nos travaux

en toute indépendance 

bottom of page