Blackfishing

C'est la Une du magazine Vogue de février 2022 a remis le “blackfishing” en haut de l'affiche. La star de télé-réalité Kim Kardiashian y apparaît avec un teint plus foncé que d'habitude et certaines de ses poses semblent s'inspirer de personnalités noires comme Beyoncé, ou Naomi Campbell.

Il n'en fallait pas plus pour déclencher une tempête sur les réseaux sociaux et dans la presse. Elle est accusée, y compris par Naomi Campbell en personne, de faire du blackfishing.

Ce terme a été popularisé, à partir de 2018, notamment par la journaliste américaine Wanna Thompson. Il désigne la tendance de certaines influenceuses blanches à s'approprier des codes vestimentaires ou capillaires nés dans la communauté afro-américaine. Certaines auraient également tendance à bronzer excessivement, ou à utiliser du maquillage pour paraître plus noires.

Ces pratiques sont désormais perçues comme un manque de respect vis-à-vis de la communauté noire. Elles dénoncent le fait que des personnes blanches puissent profiter de certains bon côté de l'esthétique black sans vivre au quotidien les discriminations et le racisme systémique liés à cette couleur de peau.

27 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Les “unwashed” sont des personnes qui pour des raisons idéologiques (rejet de l'hygénisme, décroissance) décident de ne pas se laver tous les jours et de limiter le nombre des douches prises. Né aux E

GINK - - Green inclination, no kid Ce terme désigne les personnes qui font le choix, pour des raisons écologiques, de ne pas avoir d'enfant. Une étude parue dans The Lancet Planetary Health en septemb

Ce mot est l’apanage d’un féminisme dit «intersectionnel» (qui englobe toutes les discriminations faites aux femmes). Il revendique de parler «d’adelphité», plutôt que de «sororité» au sujet des femme

Aidez nous à financer nos actions et nos travaux

en toute indépendance