top of page

Dans certaines villes en France, il est périlleux de ne pas partager les délires woke


Image d'illustration d'un blocage par des étudiants à l'Université de La Sorbonne


Lors d'une interview donnée à Causeur, Rémy Perrad, délégué national de l'UNI, rappelle qu'il est périlleux aujourd'hui d'être de droite - de ne pas partager des idées dites "woke" - dans certaines villes et certaines universités, comme à Nantes ou à Rennes.




7 vues0 commentaire

Aidez nous à financer nos actions et nos travaux

en toute indépendance 

bottom of page