top of page

L’observatoire du wokisme lance un index pour mesurer l’influence du wokisme dans les entreprises 




L'Observatoire du Wokisme, organisme de recherche indépendant, lance un ensemble de rapports détaillant l’impact du wokisme dans les pratiques internes et politiques extérieures des entreprises. Ce projet de recherche se veut un outil précieux à destination des journalistes, des universitaires et surtout des consommateurs pour identifier les entreprises sous l’influence de la propagande wokiste.


  • Méthodologie "Woke Capitalisme" :


L’Observatoire du Wokisme conduit ses travaux sur la base de documents publics, de campagnes publicitaires, ou encore d’articles de presse, tout en veillant à mettre en exergue autant les comportements positifs que négatifs de chacune des entreprises afin d’apporter un résultat des plus objectifs. Les entreprises sont évaluées sur la base de critères menant à la notation : risqué élevé, risque moyen ou risque faible.


  • 8 critères : 


  1. Politiques portant atteinte à la liberté de conscience et/ou à la liberté d’expression ou éléments de propagande interne ; 

  2. Politiques d'embauche en faveur des minorités ou abondement discriminatoires d’une catégorie d’employés sur critères idéologiques ; 

  3. Boycott de clients, partenaires ou autre groupe de personnes en raison de leurs opinions ; 

  4. Proposition de services de propagande idéologique ; 

  5. Subordination aux politiques d’écologie punitive sous l'influence d’associations ou d’organisations idéologiques ;

  6. Politique de dons caritatifs discriminatoires à l'égard des organisations caritatives en raison de leurs opinions ou de leurs croyances religieuses ;

  7. Utilisation de la renommée de l'entreprise pour soutenir des causes idéologiques et/ou des organisations hostiles à la liberté d'expression ;

  8. Utilisation des moyens de l'entreprise en faveur des minorités ou pour promouvoir des causes idéologiques, des organisations ou des politiques hostiles à la liberté d’expression.


​ L’outil “Woke Capitalisme” permettra une consommation éclairée des individus et une prise de conscience des acteurs économiques, de l’impact négatif qu’ils causent à notre société. Les premières notes produites accordent la note “risque élevé” à Uniqlo, la note “risque moyen” à la Caisse des dépôts et la note “risque faible” à Picard.

8 vues0 commentaire

תגובות


Aidez nous à financer nos actions et nos travaux

en toute indépendance 

bottom of page