"Le corona tue moins que le boucher". Nouvelle attaque de militants vegans à Toulouse.


Les activistes Vegans ont à nouveau frappé, dans la nuit du 16 au 17 novembre, à Toulouse. La victime n’est pas une ferme aux mille vaches ou un géant de la distribution, mais une petite boucherie de Toulouse qui travaille en circuit court, exclusivement avec des producteurs locaux.

C’est en arrivant le matin que le boucher et son apprenti ont découvert que la boucherie était recouverte de tags vegan, au style inimitable. L’une des inscriptions affirmait ainsi, « le corona tue moins que le boucher ».


En septembre dernier, c’est une fromagerie parisienne qui a été recouverte d’inscriptions surréalistes telles que « éleveurs = violeurs » et « lait = viol ».


En Loire-Atlantique, des éleveurs ont été comparés aux nazis.


Il faut rappeler que ces dernière années, les commandos vegans se sont multipliés, par des actions parfois violentes, à l’encontre des bouchers, charcutiers, poissonniers et certains restaurants.

312 vues0 commentaire

Aidez nous à financer nos actions et nos travaux

en toute indépendance