Planning familial : contre la subvention des idées woke dans l'enseignement (pétition)



La campagne d’affiche du Planning familial a mis en lumière ce que l’UNI dénonce depuis longtemps : l’État subventionne et soutient une propagande dangereuse et mensongère auprès de la population et notamment de la jeunesse.


Des hommes « enceints », le pronom « iel » pour remplacer « il » ou « elle », la défense de l’excision des femmes comme un « libre choix »… ces concepts paraissent peut-être fous mais pourtant, ils sont financés et diffusés grâce à l’argent du contribuable !


Cette volonté de déconstruction s'est clairement illustrée lors de la dernière campagne de l'association dans laquelle on peut lire par exemple « au planning familial on sait que des hommes aussi peuvent être enceints » ou « au planning on sait qu'il y a plus de genres que de contraceptions » ou encore « et toutes les personnes qui ont leurs règles ne sont pas des femmes non plus » !


Il est surprenant que l’État et les collectivités subventionnent un discours aussi radicalement militant, au moment où l'on découvre que de nombreuses jeunes filles ayant subi des opérations de transitions le regrettent amèrement et dénoncent la pression militante des militants trans.



Ainsi, l'UNI a lancé une pétition pour que cessent les financements pour ce genre de messages. Vous pouvez la retrouver sur le site internet de l'association.





7 vues0 commentaire

Aidez nous à financer nos actions et nos travaux

en toute indépendance