Plus de 50% des étudiants de Sciences Po fiers d'être d'extrême-gauche


Crédit photo : Shutterstock


Un article paru ce jour dans Le Figaro révèle que les étudiants de Sciences Po se radicalisent de plus en plus à gauche. En 2002, ils étaient 57% à se "dire à gauche". Ils sont 71% aujourd'hui.


Répondant à une enquête, les étudiantes sont fières de révéler avoir voter pour la France Insoumise à 59% (48% pour les hommes).


Martial Foucault, politologue et Anne Muxel sociologues des élèves de Sciences Po, ont analysé le comportement de cette jeunesse dans l’ouvrage Une jeunesse engagée, paru le 6 octobre (Presses de Sciences Po). Il en ressort notamment que ce sont particulièrement chez les femmes que la revendication et la radicalité sont de plus en plus exacerbées. Elles représentent un "potentiel protestataire" - pour reprendre les mots du Figaro - plus important que les hommes, bien que ceux-ci se disent plus fortement politisés (66% contre 48%).


Seuls 14% des étudiants de Sciences Po se disent de droite !


On apprend également que parmi une large liste de mots proposés, "celui" recueillant le plus d'opinions positives, tous sexes confondus, est "metoo"... à 88%... "Metoo", ce mouvement qui bafoue pourtant allègrement quelques principes juridiques élémentaires...


École de formation des élites, vraiment ?

59 vues0 commentaire

Aidez nous à financer nos actions et nos travaux

en toute indépendance